Belle journée de grève et d’action CGT à Mac Donald’s

Ce mercredi 1er fevrier, l’Union départementale CGT des Bouches-du-Rhône, les Unions Locales du Département, les camarades de la Fédération du commerce étaient rassemblés devant le Mac Donald’s de la Blancarde pour soutenir les salariés qui étaient en grève ce jour-là.

Le tract du syndicat CGT de Mac Donald’s : http://ulcgtcentremarseille.reference-syndicale.fr/2017/01/mercredi-1er-fevrier-greve-et-rassemblement-a-mc-donalds/

Un mouvement lancé par les salariés des Etats-Unis

Si les salariés du Mac Donald’s réunis à la Blancarde étaient en grève pour obtenir le renouvellement du matériel vétuste et pour des conditions de travail décentes. Ils étaient aussi en grève pour les augmentations de salaire. Cette lutte est dans la continuité du mouvement social initié par des salariés américains de Mac Donald’s qui revendiquaient d’être payés 15 dollars de l’heure. Ils l’ont obtenu dans pas moins de 6 états. La firme Mac Donald’s domine la planète comme jamais, réalise des chiffres d’affaires qui dépasse les budgets de pays entiers alors que, paradoxalement (ou pas), les salariés de Mac Donald’s sont les salariés les plus mal payés dans chaque pays du monde.

20170201_120351_Richtone(HDR)

Licenciements, démissions, discriminations syndicales : si personne ne reste, personne ne résiste

D’après l’INSEE (l’institut national de la statistique et des études économiques) dans le secteur de la restauration, la moyenne de durée d’un contrat est de 3 ans. Ce qui signifie qu’un salarié ne reste en moyenne pas plus de 3 ans dans l’entreprise. Ceci pour plusieurs raisons :

  • D’une part les conditions de travail et de salaire sont tellement intolérables que ce sont les salariés qui démissionnent avec, dans la majorité des cas, des ruptures de CDI. Rincés épuisés, dégoûtés, parfois même : abîmés par le travail.
  • D’autre part, dans une période de chômage extrêmement élevé, les travailleurs sont contraints d’accepter les conditions d’emploi les plus déplorables : à commencer par le CDD.
  • Enfin, l’acte de rébellion est condamné avec férocité par les patrons. Le harcèlement, les changements de postes et d’horaires, les mutations sur d’autres restaurants, le licenciement, etc, voilà à quoi s’engage celui qui commet le moindre acte d’insubordination… quand il est seul. A un point tel que ces entreprises vont jusqu’à avoir un budget « prud’hommes » annuel.

Les discriminations syndicales et le turn-over des effectifs salariés sont si fort que cela empêche les salariés de résister, de se défendre, de se syndiquer. Et c’est bien pour cela que les conventions collectives de la restauration sont parmi celles qui offrent le moins de droits aux salariés.

Plusieurs de nos camarades CGT ont été licenciés pendant plusieurs années, mais, déterminés à ne pas subir l’injustice ils se sont battus jusqu’à obtenir leur réintégration. Nous, travailleurs du public et du privé, du commerce, du nettoyage, du port, de la restauration, des hôpitaux, travailleurs au chômage, au black, sommes fiers de nous battre à leur côté.

20170201_121400_Richtone(HDR)

Grâce à l’unité des travailleurs, nous allons gagner !

La lutte des salariés de Mac Donald’s est exemplaire parce qu’elle a réussi à dépasser tous les obstacles que nous avons énoncés. Mais aussi parce que nos frères et sœurs se battent contre un géant du capitalisme mondial et qu’il est certain que, tout puissant qu’il est, si les salariés se mettent à revendiquer tous en même temps sur la planète, il n’est pas prêt de dormir tranquille.

 

L’Union Locale CGT Marseille Centre-Ville tient enfin à féliciter tout le monde, les salariés comme les personnes venues les soutenir pour ce mouvement qui démarre. Nous ne lâcherons rien dans ce combat car il va servir de point d’appui pour les luttes des travailleurs de Buffalo Grill, Quick Hippopotamus, Flunch, KFC, etc…

20170201_121411_Richtone(HDR)

France 3 journal édition locale (à la une)

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/emissions/jt-local-1920-marseille

20minutes:

http://www.20minutes.fr/marseille/2006823-20170201-marseille-plus-frites-big-mac-salaries-mcdonald-greve

Artilce + Vidéo La Marseillaise:

http://www.lamarseillaise.fr/marseille/social/57092-video-marseille-des-salaries-de-mac-donald-s-en-greve-reclament-13-euros-de-l-heure

Article + Vidéo des prises de paroles Rouge Midi:

http://www.rougemidi.org/spip.php?article9627

mcdo

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *