Soutien aux mineurs étrangers en lutte à Marseille

Depuis hier mardi 21/11, plus de 60 mineurs étrangers isolés occupent l’église St Férréol, à l’initiative du Réseau Education Sans Frontières 13 et le Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba , et soutenus par des associations, collectifs, syndicats et organisations politiques, dont l’UD CGT, l’Union locale, la CGt Educ’Action … L’archevêché a décidé d’accueillir ces jeunes jusqu’à ce samedi matin, tout en soulignant que le Conseil départemental doit prendre ses responsabilités.

L’Union Locale CGT Marseille Centre dénonce les conditions de ces enfants qui, parce qu’étrangers, sont écartés des dispositifs de la Protection de l’enfance et de l’Education nationale.

Nous demandons une prise en charge immédiate de tous les mineurs étrangers dans des conditions dignes, et que les services sociaux et l’ Education nationale aient les moyens de leurs actions, en terme humains comme matériels. Depuis des années, la CGT dénonce la casse de ces services, la précarisations de leurs personnels et de leur fonctionnement.

L’Union Locale CGT Marseille Centre demande la fin des expulsions et la régularisation des mineurs comme des travailleurs sans-papiers.

L’Union Locale CGT Marseille Centre encourage tou-te-s ses syndiqué-e-s à se rendre en soutien à l’église St Férréol (9 rue Reine Elisabeth, 13001 Marseille, sur le Vieux Port, au début de la Rue de la république, à côté de la sortie de métro) afin d’aider à la lutte des ces jeunes pour leurs droits les plus élémentaires.

Nous appelons les syndiqué-e-s à participer nombreux aux deux initiatives suivantes :

– Jeudi 23/11 à 12h30 manifestation au départ de l’Ombrière du Vieux Port

– Vendredi à midi : repas de solidarité devant le Conseil départemental (Métro St Just) à l’initiative d’Emaüs

Nous faisons suivre le communiqué du Réseau Education Sans Frontières 13 et du Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba à l’initiative de cette action.

Communiqué de RESF 13 et Al Manba :

Dans le cadre de la campagne nationale « Justice pour les Jeunes Isolés Etrangers », après de nombreuses interpellations restées sans réponse du Conseil Départemental et de sa Présidente Martine Vassal, le Collectif Soutien Migrants 13 / El Manba a décidé de mettre temporairement à l’abri les dizaines de mineurs qui errent dans la ville, et d’occuper l’église St Ferréol, située sur le Vieux-Port à Marseille.

Il ne s’agit pas de réquisitionner cette église ni de la transformer en lieu de vie. Il s’agit d’occuper un bâtiment de tous temps dévolu à l’accueil inconditionnel des plus démunis pour alerter sur les graves carences du Conseil Départemental, qui au lieu de protéger les mineurs comme il en a la compétence et l’obligation, les expose à de graves dangers en les laissant à la rue pendant des semaines voire des mois.

Nous comptons sur les nombreux citoyens révoltés par la situation de ces jeunes, et par la politique migratoire dont ils sont victimes, pour venir les soutenir. En relayant cette information, en venant nous voir, en sollicitant des personnalités dont le poids médiatique peut contraindre le CD à respecter ses obligations légales et les décisions de justice rendues en faveur des jeunes.

Nous attendons de Madame Vassal qu’elle vienne en personne nous rencontrer, et assurer aux jeunes l’accès effectif à leurs droits : une prise en charge réelle et immédiate, la sécurité du quotidien, des soins adaptés, une assistance éducative, une scolarisation effective, et pas seulement quelques nuits en hôtels miteux. Le déblocage des moyens nécessaires relève bien d’une volonté politique, et de décisions urgentes à prendre.

Notre détermination n’est que le pendant de la détresse et de l’exaspération de ces jeunes, qui se sentent abandonnés par l’Etat, à juste titre.

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *